Un système de chômage partiel adapté dès le 1er juin

La propagation du Covid-19 a provoqué une crise économique internationale. En France, plusieurs personnes sont en chômage technique suite aux difficultés rencontrées par les entreprises. Le confinement va se terminer dans quelques jours et le gouvernement français encourage les sociétés à redémarrer leurs activités. Une déclaration a été faite pour informer la population de la diminution du chômage partiel à quelques jours du dé-confinement.

Le chômage partiel en France

En ce moment, 1 salarié sur 2 est touché par le chômage partiel en France, soit 11,3 millions de personnes dans 890 000 entreprises. Les sociétés ont réduit leurs travailleurs compte tenu de l’épidémie Coronavirus, ce qui a entraîné ce chiffre important. Ce chômage technique coûte 24 milliards d’euros pour l’État français. Ce montant est très élevé et c’est la première fois dans l’histoire économique française.

Petit rappel concernant le chômage partiel

Le chômage partiel ou le chômage technique est l’arrêt temporaire ou la baisse des heures de travail d’un salarié à cause d’une crise. Le manque d’activité et la fermeture d’une société sont souvent les facteurs essentiels qui entraînent le chômage partiel. Ce système permet aux entreprises de garder ses travailleurs pour éviter de les licencier. Les employés concernés seront indemnisés de leurs salaires par leurs employeurs et bénéficieront d’une allocation de l’État.

La déclaration de la ministre du Travail

La ministre du Travail français Muriel Pénicaud a annoncé le mardi 28 avril que l’État va réduire la prise en charge du chômage partiel à partir du 1er juin. Elle a continué que plusieurs licenciements ont été évités à temps pendant la lutte contre le coronavirus. La ministre a ajouté dans sa déclaration qu’il reste encore quelques semaines pour relancer l’économie française.

L’augmentation du nombre des chômeurs

Le nombre de chômeurs en France a augmenté de 7,1 % depuis mars, pendant la période du confinement. Cette information a été rapportée par le service statistique du ministère du Travail. Ce chiffre occupe la première liste avant la crise financière de 2008 en France.

Le dé-confinement mettra-t-il fin au chômage partiel dans les entreprises ?

Le chômage partiel ne sera pas terminé avec le dé-confinement. La reprise du travail dans les entreprises sera bien étudiée. Quelques salariés peuvent reprendre leur travail comme avant, mais les autres resteront toujours en chômage partiel. La ministre du Travail a mentionné que « Ce sera progressif » cela dépend de chaque société et de ses secteurs d’activités.